Louis Aragon et l Ahmad Chamlou

Hommages à deux poètes nationaux de France et d’Iran

Voici deux compositions réalisées par Reza Afchar Nadéri pour deux poètes nationaux, le Français Louis Aragon et le Persan Ahmad Chamlou. Ces deux icônes de la poésie contemporaine ont produit les plus beaux vers lyriques, amoureux et patriotiques du vingtième siècle dans leurs pays respectifs.

Reza Afchar Nadéri nous a fait partager ces deux hommages, dans le café Khayyam, lors d’une présentation des influences réciproques des poésies persanes et françaises à travers les traductions de Chamlou ou la passion d’Aragon pour l’œuvre de Djami, fameux poète soufi de Perse.

Hommage à Louis Aragon

Tu avais cherché l’homme sous la France meurtrie Dans un siècle éteint, le front barré de sang Tu chantais l’aurore cachée à la patrie Poignardée, trahie, ce siècle finissant

Tu étais le héraut de lendemains rêvés A la gare de l’Est les convois de la honte Partaient vers l’Orient, toute fierté crevée Aux talons de la haine qui chaque jour monte

Tes mots furent la mitraille portée aux barricades Désertée par des fauves accroupis et dociles Ta voix cette diane résonant aux arcades Des ponts de Paris sans paupières et sans cils

Aveuglée la France, sans voix et sans parole De poussière et de feu ses champs et ses églises Il n’était de clairon que ton nom, flammerole Qui jamais ne s’éteint ni ne s’immobilise

Par tes mots, Aragon, j’ai appris la mémoire Le vin des idéaux que l’on boit en rêvant Aux réveils de liesse et dont l’or et la moire Sont un nouveau matin sur les ailes du vent.

Reza AFCHAR NADERI Paris, septembre 2003

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square